Accueil > Défintion du métier d'avocat juriste, l'ordre des avocats
Qui ?
Quoi ?
Où ?

Défintion du métier d'avocat juriste, l'ordre des avocats

Défintion du métier d'avocat juriste, l'ordre des avocats

Selon la définition juridique du mot avocat, l’avocat est un juriste, c'est-à-dire un spécialiste du droit, on dit aussi homme de loi. L'avocat fait partie d’une organisation appelée Ordre des Avocats. Leur fonction exige d’eux la connaissance complète des lois régissant le pays où ils exercent. La fonction principale de l’avocat est de représenter ou de défendre son client devant une juridiction compétente. Seuls les avocats répertoriés dans l’association des Ordres des avocats sont reconnus comme étant des avocats en droit d’exercer et reconnus par le Barreau. Le Barreau désigne l’ensemble des juristes, avocats et des hommes de lois qui travaillent au Tribunal de Première Instance et auxquelles leur cabinet juridique est reconnu. Le barreau tire son nom du barreau séparant les juges et les jurées des avocats. Quant au Tribunal de Grande Instance ou Tribunal de Première Instance; il désigne le tribunal ayant compétences pour trancher et statuer sur les litiges en rapport avec le droit civil ou le droit commun.


Outre la médecine et d’autres métiers scientifiques, le métier d’avocat est sûrement l’un des métiers qui demandent le plus d’années d’études.
L’inscription d’une personne au Barreau nécessite la justification des diplômes universitaires prévus par le statut des avocats ainsi que le passage d’un examen professionnel jugeant de son aptitude à exercer métier d’avocat. Une des conditions à remplir pour exercer la fonction d’avocat est aussi qu’il ne justifie pas de condamnation. Généralement, chaque avocat a sa spécialité. Il existe des avocats spécialisés en droit civil, droit pénal, droit des affaires ou encore droit fiscal.
Le droit civil régit les rapports entre particuliers. Il définit les lois qui régissent les litiges entre personne physique ou personne morale c'est-à-dire société ou entreprise.
Quant au droit pénal, il est souvent rattaché au droit commun mais dont la particularité réside dans la répression des délits sociaux.
Et enfin, le droit des affaires englobe tous les droits ayant rapport aux sociétés ou aux délits fiscaux. Ses différents droits selon le pays peuvent se régler dans différents tribunaux. Il y a les tribunaux de première instance pour le droit commun puis il y a le tribunal de Prud’homme et la jurisprudence.


Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services. En savoir plusok